La place de l’adverbe en français

Nous avions déjà vu que la langue française n’est pas aussi flexible que l’espagnol ou le catalan pour la place de ses adjectifs. Elle ne l’est pas plus pour la place de ses adverbes. Mais dans un sens, on pourrait dire qu’elle respecte strictement l’étymologie du mot : ad/verbe, c’est-à-dire qui accompagne le verbe, qui s’ajoute à lui. Voilà pourquoi sa place naturelle est après le verbe.

Les adverbes de quantité (beaucoup, trop, peu, etc.), de temps (parfois, jamais, toujours, etc.) et de manière (mal, bien, etc.) doivent être placés immédiatement après le verbe.

Je bois beaucoup quand je fais du sport.

Cette campagne est remarquablement bien réussie.

Attention : pour le temps verbaux composés, vous devez donc placer l’adverbe après l’auxiliaire (c’est lui qui subit la flexion).

Il est toujours arrivé en retard à ses rendez-vous.

De toute façon, il ne vous sera pas possible de les antéposer au verbe, à moins que cela soit un procédé stylistique comme dans le vers de Charles Baudelaire :

Homme libre, toujours tu chériras la mer !

Il reste que les adverbes qui complètent une phrase entière, eux, seront placés soit en début soit en fin de phrase.

Demain, nous irons à la plage.

Nous irons à la plage demain.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Étiquettes: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.