Le verbe brouiller et ses dérivés

Lexique dérivé du verbe français brouillerLe verbe brouiller, c’est à dire mettre les choses en désordre, a donné naissance à une grande famille de mots très utilisés dans le français quotidien. Présentée sous forme de petite carte, elle sera peut-être plus facile à mémoriser ! Il faut tout d’abord bien noter que le désordre ou l’absence d’harmonie préside à toute cette petite famille.

Une brouille est un désaccord, une mésentente entre deux personnes ; vous pouvez donc vous brouiller avec quelqu’un. Mais si les œufs sont brouillés, cela signifie simplement qu’ils ont été cuits en mélangeant rapidement le blanc et le jaune (sans les battre sinon vous préparez une omelette !). Embrouiller veut dire emmêler quelque chose mais aussi semer la confusion dans l’esprit d’une personne, d’où le mot embrouille : désordre destiné à tromper.

Si vous êtes embrouillé ou qu’une chose l’est, il vous reste à vous débrouiller ou à la débrouiller, c’est à dire à remettre vous ou les choses en ordre. La capacité à se tirer d’embarras, à obtenir tout ce que l’on veut (la débrouillardise) caractérise d’ailleurs le débrouillard.

Dans un autre registre, une personne qui manque de clarté dans ses idées (une personne brouillonne) devra plus, qu’une autre, faire un brouillon (c’est à dire brouillonner quelque chose sur un morceau de papier) avant de présenter ses idées.

Pour terminer (mais cette présentation de la famille « brouiller » n’a pas la prétention d’être exhaustive), lorsque les nuages sont si bas qu’ils touchent le sol et qu’il est impossible d’y voir très loin, vous êtes tout simplement dans le brouillard : il brouillasse !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,

Tout alcool pourra être interdit au travail par l’employeur

Comme nous l’avions précisé dans un précédent article, la consommation de certaines boissons alcoolisées était jusqu’à présent autorisée sur les lieux de travail. Le Code du travail stipulait qu’« aucune boisson alcoolisée autre que le vin, la bière, le cidre et le poiré n’est autorisée sur le lieu de travail ».

L'alcool au travailMais un décret publié le 3 juillet 2014 ajoute un alinéa, selon lequel « lorsque la consommation de boissons alcoolisées » est « susceptible de porter atteinte à la sécurité et la santé physique et mentale des travailleurs », l’employeur peut prendre des mesures par le biais « le règlement intérieur ou, à défaut, par note de service ». « Ces mesures, qui peuvent notamment prendre la forme d’une limitation, voire d’une interdiction de cette consommation, doivent être proportionnées au but recherché », précise le texte.

L’article R4225-2 du Code du travail précise que « les employeurs doivent mettre à la disposition des travailleurs de l’eau potable et fraîche pour la boisson ». Il revient au chef d’entreprise d’encadrer « les pots de l’amitié » en « incitant à l’offre des boissons non alcoolisées et à la modération sur les autres ». Par ailleurs, il lui revient également de rappeler « l’interdiction de boissons alcooliques dans les distributeurs automatiques ».

Sera-ce la fin des pots au bureau ?

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,