Voilangue

Déformation à l’oral du pronom sujet VOUS

Outre le e caduc, d’autres sons ont tendance à disparaître en français oral spontané. Cela complique d’ailleurs beaucoup la compréhension orale des étudiants Français Langue Étrangère. Il est donc nécessaire de travailler en cours ces caractéristiques de la langue orale française.

Les pronoms personnels sujets sont par exemple largement déformés à l’oral. On sait que, en français, ces pronoms fonctionnent finalement comme des désinences verbales antéposées au verbe. Phonétiquement, la morphologie orale du verbe est souvent identique aux trois premières personnes du singulier (voire aussi à la troisième du pluriel).

 

Exemple : Je parle, Tu parles, Il parle, Ils parlent

 

Ce sont donc les pronoms personnels sujets qui nous permettent de distinguer les personnes, et c’est pour cette raison qu’ils sont indispensables. Mais cela n’empêche pas les Francophones, à l’oral, de les raccourcir dès que c’est possible !

C’est le cas du pronom sujet vous, qui pourra donc, selon le degré de relâchement du locuteur, être transformé en [vz], [uz] ou [z] devant voyelle et en [u] devant consonne.

 

« Vous allez bien ? » peut être prononcé :

 

Et « Vous prenez du sucre ? » pourra être prononcé :

 

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , ,

Le décès n’éteint pas le droit aux congés payés

En 2011, en Allemagne, une veuve demandé à l’entreprise qui employait son mari une indemnité correspondant aux 140 jours de congés que celui-ci n’avait pas pu prendre avant de décéder, en raison d’une grave maladie.

L’entreprise le lui ayant refusé, elle a saisi le tribunal, qui l’a déboutée. Elle a alors fait appel : le Landsarbeitsgericht de Hamm (cour d’appel du travail en Allemagne) a posé une question préjudicielle à la Cour de justice de l’Union européenne: comment interpréter l’article 7 de la directive 2003/88/CE du Parlement européen et du Conseil, du 4 novembre 2003, « concernant certains aspects de l’aménagement du temps de travail » ?

Dans son arrêt rendu le 12 juin 2014, la Cour a répondu que l’indemnisation est due, même si l’intéressé n’en a pas fait de demande préalable. Les magistrats de Luxembourg rappellent que « le droit au congé payé annuel est un principe du droit social de l’Union revêtant une importance particulière, auquel il ne saurait être dérogé » ; ce droit au congé payé ainsi que « le droit à l’obtention d’un paiement » dû à ce titre, « constituent les deux volets d’un droit unique ».

Si l’obligation de paiement du congé annuel cessait avec la fin de la relation de travail du fait du décès du travailleur, cela entraînerait rétroactivement la perte totale du droit au congé annuel payé lui-même, tel que consacré à l’article 7. En Europe, le droit au congé payé ne peut donc « s’éteindre en raison du décès du travailleur ».

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,

Validation des périodes de stages

La question des stages en entreprises est souvent délicate et génère beaucoup de questions et de problèmes. Nous vous invitons à lire nos précédents articles sur le sujet.

Stages en FrancePour les stages de plus de deux mois, la loi impose depuis 2009 aux employeurs de verser une indemnité d’au moins 436 euros mensuels. Mais tant que l’indemnité de stage ne dépasse pas ce « minimum légal » pour un temps plein, aucune cotisation sociale n’est due, ni par l’entreprise ni par le stagiaire. Du coup, le jeune n’acquiert aucun droit pour sa retraite. Pour remédier en partie à cette situation, la réforme des retraites du 20 janvier 2014 prévoit que les jeunes peuvent désormais valider leurs périodes de stage, dans la limite de deux trimestres. Pour cela, ils devront verser une cotisation entièrement à leur charge (l’entreprise n’a rien à payer).

Le gouvernement avait indiqué que pour valider ces deux trimestres le stagiaire devrait payer environ 300 euros qu’il pourrait mensualiser sur un ou deux ans. Le problème est qu’à ce jour le décret qui devait préciser le barème n’a toujours pas été pris

Cette opération n’est, de toute façon, pas très intéressante. Racheter des trimestres au début de sa carrière est un pari risqué, car les règles ont de grandes chances de changer à l’avenir, ce qui pourrait rendre inutile cette opération.

Nos français des affaires entreprises à Barcelone, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , ,

Le verbe brouiller et ses dérivés

Lexique dérivé du verbe français brouillerLe verbe brouiller, c’est à dire mettre les choses en désordre, a donné naissance à une grande famille de mots très utilisés dans le français quotidien. Présentée sous forme de petite carte, elle sera peut-être plus facile à mémoriser ! Il faut tout d’abord bien noter que le désordre ou l’absence d’harmonie préside à toute cette petite famille.

Une brouille est un désaccord, une mésentente entre deux personnes ; vous pouvez donc vous brouiller avec quelqu’un. Mais si les œufs sont brouillés, cela signifie simplement qu’ils ont été cuits en mélangeant rapidement le blanc et le jaune (sans les battre sinon vous préparez une omelette !). Embrouiller veut dire emmêler quelque chose mais aussi semer la confusion dans l’esprit d’une personne, d’où le mot embrouille : désordre destiné à tromper.

Si vous êtes embrouillé ou qu’une chose l’est, il vous reste à vous débrouiller ou à la débrouiller, c’est à dire à remettre vous ou les choses en ordre. La capacité à se tirer d’embarras, à obtenir tout ce que l’on veut (la débrouillardise) caractérise d’ailleurs le débrouillard.

Dans un autre registre, une personne qui manque de clarté dans ses idées (une personne brouillonne) devra plus, qu’une autre, faire un brouillon (c’est à dire brouillonner quelque chose sur un morceau de papier) avant de présenter ses idées.

Pour terminer (mais cette présentation de la famille « brouiller » n’a pas la prétention d’être exhaustive), lorsque les nuages sont si bas qu’ils touchent le sol et qu’il est impossible d’y voir très loin, vous êtes tout simplement dans le brouillard : il brouillasse !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,

Tout alcool pourra être interdit au travail par l’employeur

Comme nous l’avions précisé dans un précédent article, la consommation de certaines boissons alcoolisées était jusqu’à présent autorisée sur les lieux de travail. Le Code du travail stipulait qu’« aucune boisson alcoolisée autre que le vin, la bière, le cidre et le poiré n’est autorisée sur le lieu de travail ».

L'alcool au travailMais un décret publié le 3 juillet 2014 ajoute un alinéa, selon lequel « lorsque la consommation de boissons alcoolisées » est « susceptible de porter atteinte à la sécurité et la santé physique et mentale des travailleurs », l’employeur peut prendre des mesures par le biais « le règlement intérieur ou, à défaut, par note de service ». « Ces mesures, qui peuvent notamment prendre la forme d’une limitation, voire d’une interdiction de cette consommation, doivent être proportionnées au but recherché », précise le texte.

L’article R4225-2 du Code du travail précise que « les employeurs doivent mettre à la disposition des travailleurs de l’eau potable et fraîche pour la boisson ». Il revient au chef d’entreprise d’encadrer « les pots de l’amitié » en « incitant à l’offre des boissons non alcoolisées et à la modération sur les autres ». Par ailleurs, il lui revient également de rappeler « l’interdiction de boissons alcooliques dans les distributeurs automatiques ».

Sera-ce la fin des pots au bureau ?

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,

L’apostrophe en français

Apostrophe en françaisL’apostrophe a été introduite dans le français de la Renaissance ; elle existe aussi en italien, en espagnol, en catalan, en anglais et en allemand mais c’est en français qu’elle est la plus fréquente. Jusqu’au Moyen Âge, on agglutinait les articles avec le mot qui suivait (il en reste d’ailleurs des traces dans certains mots comme gendarme ou Lille).

C’est un signe qui s’emploie pour remplacer des voyelles finales a et e de certains mots quand ils sont placés devant un mot qui commence par voyelle ou h muet ; il remplace aussi le i de la conjonction « si » quand elle est suivie du pronom il.

la + étudiante = l’étudiante

je + étais = j’étais

si + il le veut = s’il le veut

Le langage familier multiplie l’utilisation de l’apostrophe. Elle marque alors l’élision du i dans le pronom relatif « qui » et du u dans le pronom personnel « tu ».

L’homme qui est arrivé = l’homme qu’est arrivé

Tu es parti quand ? = t’es parti quand ?

L’apostrophe peut aussi marquer l’élision de e devant consonne voire de certaines consonnes finales dans le langage populaire !

Je vais te le dire = j’vais t’le dire

C’est possible = c’est possib’

C’est un quatre quatre = c’est un quat’ quat’

Bien savoir utiliser l’apostrophe est donc très important pour parler correctement français !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , ,

Les RTT non prises doivent-elles être indemnisées lors de la rupture du contrat de travail ?

En droit du travail français, il est important de ne pas confondre le régime gérant les congés payés et celui des jours de RTT : la Cour de cassation l’a rappelé dans un arrêt de mars 2015. Comme on le sait, en cas de rupture du contrat de travail, les congés payés non pris sont dus et doivent être indemnisés par l’employeur.

Rupture de contrat de travail Indemnisation RTTEn l’espèce, un salarié licencié réclamait l’indemnisation des RTT qu’il n’avait pas pu prendre avant la rupture de son contrat. Dans son arrêt, la Cour de cassation précise qu’« à défaut d’un accord collectif prévoyant une indemnisation, l’absence de prise des jours de repos au titre de la réduction du temps de travail n’ouvre droit à une indemnité que si cette situation est imputable à l’employeur ».

Dans les faits, l’employeur devra se reporter aux dispositions de la convention collective. Trois situations sont possibles : la convention collective prévoit une indemnisation ; la convention collective ne prévoit rien et la non prise des jours de RTT est imputable à l’employeur : celui-ci devra indemniser le salarié ; la convention ne prévoit rien et la non prise des jours n’est pas imputable à l’employeur, auquel cas le salarié ne percevra aucune indemnisation. En l’absence de disposition dans la convention collective, il revient donc au salarié de prouver qu’il a été empêché de prendre ses jours de RTT.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , , ,

De nouvelles offres de cours de français pour les particuliers

Façade local VOILÀVoilà une nouvelle année qui commence, et comme nous vous l’avions annoncé l’année dernière à la même époque, il y a du changement !

D’abord, nous avons changé de siège : VOILÀ est dorénavant au numéro 100 de la rue Melcior de Palau à Barcelone. Ces nouveaux locaux nous permettent dès cette rentrée de proposer pour la première fois des cours de français aux particuliers. Notre projet est ambitieux : offrir des cours à la fois de qualité et à des prix accessibles. Résultat : nous proposons des cours annuels de 130h pour 500€ seulement ; comme toujours à VOILÀ, l’oral et la phonétique y tiendront une place de choix. Aucun centre de langue spécialisé dans le français ne vous proposera d’aussi bonnes conditions !

Ensuite, sans doute l’avez-vous déjà remarqué, nous avons redessiné notre site web pour le rendre plus amène et en y ajoutant une page renvoyant directement aux productions vidéo de nos étudiants (le journal du Monde Fictif).

Enfin, VOILÀ a depuis juillet sa page Facebook ! Vous y trouverez de nombreuses informations sur la langue et ainsi que sur les activités culturelles en français à Barcelone.

Mais nous continuons aussi, bien évidemment, nos cours en entreprises ! Avec le même dynamisme et le désir de toujours faire mieux ! BOJ, Roquette, Quimidroga, Bundó Display, Soldata, Leroy Merlin, Altamira, Masvisión et la Generalitat de Catalogne nous font de nouveau confiance en cette rentrée.

Bref, une belle année en perspective !!

Étiquettes: ,

Les pseudo anglicismes en français

Certains mots utilisés en français semblent venir de l’anglais alors qu’il n’en est rien !

Prenez l’exemple de pipole (avec tous ses dérivés, pipolisation, pipoliser, etc.) qui signifie en français « vedette » (qui a donné l’expression « presse pipole » pour désigner la presse qui s’intéresse à la vie privée des célébrités). Pipole trouve bien son origine dans people mais il en est le contresens puisque people signifie « les gens ».

Mais certains mots français aux consonances anglaises n’existent même pas dans la langue de Shakespeare ! Ainsi, recordman, babyfoot ou tennisman n’ont aucun sens en anglais ! Ce sont simplement des mots inventés « pour faire anglais ». Les pseudo anglicismes sont en effet parfois plein de snobisme !

Un bon bonbonMais si tennisman n’existe pas en anglais, le mot tennis, qu’on croit anglais, ne l’est pas ! Tennis vient de l’ancien français : c’était l’exclamation qu’on criait à son adversaire au moment de lancer la balle au jeu de paume (c’est à dire : « Tenez ! »). En effet, il ne faut pas oublier que le français a longtemps été la langue de l’aristocratie anglaise (la meilleure preuve en est que l’adage de la monarchie anglaise est, en français : « Dieu et mon droit »). Une part importante du lexique anglais vient donc du français.

En somme, comme au tennis on se renvoie la balle, les Français ont lancé « tennis » aux Anglais, qui le leur ont relancé quelques siècles plus tard !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , ,

Licenciement en France : présence du salarié à l’entretien préalable (2)

Nous avons vu qu’en cas de licenciement la présence du salarié à l’entretien préalable n’était pas obligatoire. La question d’un report de l’entretien se pose lorsque le salarié est absent en raison d’un accident ou d’une maladie. L’arrêt de travail du salarié n’interdit pas à l’employeur d’engager une procédure de licenciement à son encontre, étant rappelé que, selon le Code du travail, seule une faute grave ou l’impossibilité absolue de maintenir le contrat de travail peut justifier le licenciement d’une salariée enceinte ou d’un salarié victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle. L’absence éventuelle du salarié en arrêt de travail à l’entretien n’a pas pour conséquence de rendre la procédure irrégulière ou encore d’obliger l’entreprise à organiser un nouvel entretien même si l’intéressé en fait la demande.

Mais l’employeur ne doit pas avoir délibérément fixé la date de l’entretien de telle sorte que le salarié ne puisse s’y rendre. L’intéressé doit être convoqué aux heures de sortie mentionnées sur l’arrêt de travail, en tenant compte du temps de trajet entre son domicile et le lieu de l’entretien. Il est également possible d’accorder au salarié un délai plus long que le délai minimum pour lui permettre de s’organiser afin d’être présent ou, en cas d’impossibilité de se déplacer, de lui demander de formuler ses observations par écrit avant de notifier le licenciement.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,