Le c cédille en français

Qui sait encore que le c cédille est d’origine castillane : il a disparu de l’espagnol contemporain !

En espagnol, le c et le z ont la même prononciation devant e et i : ils correspondent au s prononcé avec un cheveu sur la langue. Mais devant a, o et u, c gardait (et garde encore) sa valeur ; il fallait donc écrire, en vieil espagnol, « esperança » ou « coraçón ». Au XVIIIème siècle, La Real Academia établit ensuite une réforme orthographique qui aboutit au remplacement de la cédille par un z : « esperanza », « corazón ».

L'invention du c cédilleEn français, le problème de la prononciation c ou s était souvent résolu, avant la généralisation de la cédille, par l’ajout d’un e avant les voyelles a, o, u, comme c’est le cas pour g. On conserve la trace de ce e dans l’adjectif douceâtre (et non douçâtre).

Aujourd’hui, ç permet d’indiquer le son /s/, là où un c simple aurait représenté le son /k/ (principalement avant « a », « o », « u » mais pas, comme en catalan, à la fin d’un mot). Nous aurons donc par exemple : « ça », « leçon » et « reçu ».

Dans l’alphabet français ç n’est pas considéré comme une lettre à part entière ; elle est une variante de la lettre c.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,

« Si bien que » et « bien que », « quoique » et « quoi… que »

Les étudiants des cours de Français Langue Étrangère confondent parfois deux expressions assez similaires et pourtant complètement différentes : « si bien que » et « bien que ».

La conjonction « si bien que » est suivie de l’indicatif ; elle présente la conséquence de façon neutre.

Ma voiture était en panne si bien que j’ai pris le train.

« Bien que », que nous avions déjà abordé dans un billet précédent, introduit une concession ; c’est un synonyme de « quoique » ; les deux conjonctions sont d’ailleurs suivies toutes les deux du subjonctif.

Bien que / Quoique le mariage soit en recul, la majorité des jeunes en rêvent encore.

« Quoique », à son tour, est souvent confondu avec « quoi que ». « Quoi que » est une locution pronominale qui signifie « quelle que soit la chose qui, quelle que soit la chose que ». La locution s’écrit toujours en deux mots. Une bonne partie du problème est que les deux expressions sont suivies du subjonctif.

Quoi que je fasse, il reste encore trop de fautes dans mes exercices.

Pour savoir si vous devez écrire « quoique » ou « quoi que », il vous suffit de voir si vous pouvez remplacer l’expression par « bien que » ; si c’est le cas, alors vous l’écrirez en un seul mot !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , , , ,