Le rituel de l’apéritif en France

L’apéritif est un rituel social bien ancré dans la société française ; même s’il est moins systématique qu’avant, durant le week-end ou en vacances, il est encore pratiquement incontournable. Cela consiste à partager un verre d’alcool avec quelqu’un, relation, ami ou membre de la famille, avant de passer à table. C’est un moment de convivialité que les Français apprécient beaucoup. On peut prendre l’apéritif au café mais il est plus fréquent de le prendre à la maison. Il n’est d’ailleurs pas rare d’inviter des relations (de travail ou de voisinage) uniquement pour l’apéritif : une fois celui-ci terminé, les invités repartent chez eux pour leur repas.

Apéritif en France

L’apéritif fonctionne comme un sas, une transition : après sa journée de travail, il permet de décompresser, de passer à la sphère intime ; avant le repas avec des amis ou de la famille, il permet que les invités s’installent, et que, l’alcool aidant, tout le monde se sente à l’aise ; le ou la cuisinière aura aussi tout le loisir de terminer tranquillement les derniers préparatifs au repas (c’est d’ailleurs cette personne qui sonne la fin de l’apéritif et invite à passer à table) ; si les personnes sont uniquement invitées à l’apéritif, il permettra de mieux les connaître et de savoir si l’on veut renouveler ou non l’invitation ou pousser plus avant en les invitant aussi à déjeuner ou à dîner la prochaine fois.

L’apéritif, ou plutôt, comme disent les Français : « l’apéro », dure au minimum une demie heure mais s’allonge facilement : il n’est pas rare que ce rituel dure une heure et demie. Dans ce cas, on reprend généralement une voire deux fois à boire. Afin de ne pas trop s’enivrer (les alcools proposés, comme le whisky ou le pastis, peuvent être forts), l’apéritif est accompagné de grignotage : cacahuètes, biscuits salés, olives…

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , ,

Les horaires de travail en France

Combien de fois les employés d’une filiale française en Espagne ont été surpris à l’heure d’appeler le siège en France ! À 18h, parfois avant, l’appel sonnait dans le vide : tout le monde était déjà parti ! Quoi ? Alors qu’en Espagne il est fréquent que les employés terminent le travail vers 20h, comment est-il possible que ces Français aient déjà plié bagages à 18h ?

Horaires de travail

C’est que les horaires de travail, en France, sont radicalement différents. Et si la loi sur les 35h a, en effet, réduit le temps de travail, elle n’a pas fondamentalement changé des choses par rapport aux 40h hebdomadaires d’avant : quand on a fait son temps, travail fini ou non, on s’arrête, et de toute façon, si on continue, on est alors automatiquement payé en heures supplémentaires. Grosse différence entre la France et l’Espagne !

Bien sûr, il faut nuancer. Alors que la journée typique d’un employé commence à 8h pour s’achever vers 17h (avec environ 1h de pause déjeuner), les cadres arrivent plutôt vers 9h et ne repartent souvent qu’à 20h (sans forcément être payés en heures supp’).

Cette façon de concentrer son effort dans un laps de temps réduit est typiquement française. Pensez par exemple que la journée scolaire des enfants, qui bénéficient de deux semaines de congé tous les mois et demi, est longue et chargée. Comment faire, alors, pour être productifs dans ces conditions ? Les Français vous répondront avec fierté que leur taux de productivité est un des plus élevés au monde : c’est vrai, il faut forcément compenser !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,