L’accès à l’emploi grâce au contrat d’alternance

En France, près de 600 000 jeunes de 15 à 29 ans sont actuellement en contrat d’alternance. Ce système de formation intègre une expérience de travail où la personne concernée, l’alternant, se forme alternativement en entreprise et dans un établissement d’enseignement ; il présente de nombreux avantages, tant pour l’alternant que pour l’entreprise.

Cette formation accélère la maturité des jeunes et leur permet, pour 40% d’entre eux, d’être recrutés à la fin de leur contrat (60% le sont en CDI). Ce système offrant la possibilité de tester un candidat sur un poste pendant toute la durée du contrat, les employeurs y voient, eux, le moyen de réduire le risque lié à l’embauche.

L’alternance peut être associée à un contrat de travail spécifique, soit un contrat d’apprentissage (pour les jeunes de 16 à 25 ans qui souhaitent suivre une formation théorique), soit un contrat de professionnalisation (pour le jeunes de 16 à 25 ans et les chômeurs de plus de 26 ans qui souhaitent acquérir une qualification). Dans ces deux cas, le salaire varie en fonction de l’âge et du niveau de diplôme. Elle peut aussi se faire sous statut scolaire comme dans les lycées professionnels.

Bien que les pouvoirs publics cherchent à renforcer la formation en alternance, celle-ci reste beaucoup moins répandue que dans certains pays (l’Allemagne compte par exemple 1,6 million d’alternants).

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Étiquettes: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.