Négociation interculturelle franco-espagnole

Patrick Denoux (Négociation et posture interculturelle dans la coopération internationale) note que « le négociateur français trouve une satisfaction à ses besoins formalistes dans une proposition énoncée de manière rationnelle et programmable, alors que son interlocuteur espagnol donne généralement priorité aux signes affectifs qui se manifestent dans la relation ».

Il raconte d’ailleurs qu’un directeur commercial français devait rencontrer un homme d’affaire espagnol qui avait l’intention d’ouvrir un réseau de distribution en Espagne pour des produits français. Au moment de la rencontre, c’est le fils de la personne attendue qui se présente pour excuser l’absence de son père et pour annoncer qu’il va le remplacer. Il est juriste et sa façon de parler au négociateur français apparaît d’emblée extrêmement formelle, il souligne systématiquement tous les aspects légaux de ce contrat ce qu’apprécie particulièrement le négociateur français qui découvre, à l’inverse de ses craintes, un négociateur espagnol organisé, légaliste et scrupuleux.

Il faut cependant souligner que le comportement du négociateur ne saurait être uniquement une tactique pour induire une sensation de confiance chez son interlocuteur français : c’est ce qu’appelle P. Devoux l’« ethnicisation manipulatrice » qu’on paie toujours à un moment ou à un autre. Bien négocier à l’international, c’est se garder à la fois des illusions du mimétisme culturel et des risques d’ethnocentrisme.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,

Le rituel de l’apéritif en France

L’apéritif est un rituel social bien ancré dans la société française ; même s’il est moins systématique qu’avant, durant le week-end ou en vacances, il est encore pratiquement incontournable. Cela consiste à partager un verre d’alcool avec quelqu’un, relation, ami ou membre de la famille, avant de passer à table. C’est un moment de convivialité que les Français apprécient beaucoup. On peut prendre l’apéritif au café mais il est plus fréquent de le prendre à la maison. Il n’est d’ailleurs pas rare d’inviter des relations (de travail ou de voisinage) uniquement pour l’apéritif : une fois celui-ci terminé, les invités repartent chez eux pour leur repas.

Apéritif en France

L’apéritif fonctionne comme un sas, une transition : après sa journée de travail, il permet de décompresser, de passer à la sphère intime ; avant le repas avec des amis ou de la famille, il permet que les invités s’installent, et que, l’alcool aidant, tout le monde se sente à l’aise ; le ou la cuisinière aura aussi tout le loisir de terminer tranquillement les derniers préparatifs au repas (c’est d’ailleurs cette personne qui sonne la fin de l’apéritif et invite à passer à table) ; si les personnes sont uniquement invitées à l’apéritif, il permettra de mieux les connaître et de savoir si l’on veut renouveler ou non l’invitation ou pousser plus avant en les invitant aussi à déjeuner ou à dîner la prochaine fois.

L’apéritif, ou plutôt, comme disent les Français : « l’apéro », dure au minimum une demie heure mais s’allonge facilement : il n’est pas rare que ce rituel dure une heure et demie. Dans ce cas, on reprend généralement une voire deux fois à boire. Afin de ne pas trop s’enivrer (les alcools proposés, comme le whisky ou le pastis, peuvent être forts), l’apéritif est accompagné de grignotage : cacahuètes, biscuits salés, olives…

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , ,

Les horaires de travail en France

Combien de fois les employés d’une filiale française en Espagne ont été surpris à l’heure d’appeler le siège en France ! À 18h, parfois avant, l’appel sonnait dans le vide : tout le monde était déjà parti ! Quoi ? Alors qu’en Espagne il est fréquent que les employés terminent le travail vers 20h, comment est-il possible que ces Français aient déjà plié bagages à 18h ?

Horaires de travail

C’est que les horaires de travail, en France, sont radicalement différents. Et si la loi sur les 35h a, en effet, réduit le temps de travail, elle n’a pas fondamentalement changé des choses par rapport aux 40h hebdomadaires d’avant : quand on a fait son temps, travail fini ou non, on s’arrête, et de toute façon, si on continue, on est alors automatiquement payé en heures supplémentaires. Grosse différence entre la France et l’Espagne !

Bien sûr, il faut nuancer. Alors que la journée typique d’un employé commence à 8h pour s’achever vers 17h (avec environ 1h de pause déjeuner), les cadres arrivent plutôt vers 9h et ne repartent souvent qu’à 20h (sans forcément être payés en heures supp’).

Cette façon de concentrer son effort dans un laps de temps réduit est typiquement française. Pensez par exemple que la journée scolaire des enfants, qui bénéficient de deux semaines de congé tous les mois et demi, est longue et chargée. Comment faire, alors, pour être productifs dans ces conditions ? Les Français vous répondront avec fierté que leur taux de productivité est un des plus élevés au monde : c’est vrai, il faut forcément compenser !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,

Les liaisons en français

Le phénomène de la liaison consiste à prononcer la consonne finale d’un mot, qui en principe ne se prononce pas, lorsque le mot suivant commence par une voyelle. Elle permet, entre autre, d’éviter l’hiatus.

« Elle entrait et disait » : le t final de « entrait » qui ne pourrait pas se prononcer dans : « Elle entrait », peut ici être sonorisé : [ɛlãtRɛtedizɛ].

Le problème est qu’il existe plusieurs types de liaison : celles qui sont obligatoires, celles qui sont facultatives et celles qui sont interdites. Comment savoir à quel type de liaison on a affaire ? C’est difficile de le savoir. On peut essayer de dégager quelques grandes règles, même si celles-ci ne sont pas tout à fait exactes.

Les liaisons obligatoires concernent souvent les groupes de mots qui forment une unité telle que ces mots ne pourraient pas exister séparément :

Dans « Ils ont » et « Vous allez », les pronoms « ils » et « vous » sont étroitement liés à la base verbale. On prononcera donc : [ilzɔ̃] et [vuzale] et non *[il/ɔ̃] ou *[vu/ale].

Les liaisons sont interdites lorsqu’elles uniraient deux groupes de mots de fonction grammaticale différente :

Dans « Le printemps est arrivé », « le printemps » est sujet et « est arrivé » est le verbe ; il est impossible d’unir par une liaison ces deux groupes en disant : *[lɘpRɛ̃tazɛtarive].

Pour le reste des cas, la liaison est facultative. Il vous reste simplement à savoir que plus vous faites les liaisons facultatives, plus votre registre est soutenu et « élégant ».

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , ,

La négociation interculturelle avec des francophones

Maîtriser les techniques de discussion commerciales ne suffit pas : connaître les us et coutumes locaux et faire preuve d’humilité sont aussi essentiels.

Le rapport au temps peut être différent d’un pays à l’autre : au Maghreb par exemple, certaines négociations commerciales ou contractuelles peuvent se terminer le samedi (ce jour n’étant pas férié). Au Maghreb encore, le chef évitera toujours de faire perdre la face à l’un de ses collaborateurs. Il ne faut pas non plus négliger la gestion de l’espace entre soi et l’autre : elle est très importante : un méditerranéen (un Maghrébin, un Espagnol ou Méridionale français) auront, à des degrés divers, tendance à toucher leur interlocuteur ; en revanche, ce geste risque de surprendre et de mettre mal à l’aise un Français de Paris.

Négociation interculturelleMême quand les codes culturels sont assez similaires, comme pour l’Espagne et la France, il est nécessaire d’être attentif à certaines particularités. Patrick Denoux explique que « dans les négociations commerciales franco-espagnoles, [il a été souvent] observé que les négociateurs français partaient à la recherche d’un interlocuteur alors que les négociateurs espagnols partaient à la recherche d’un réseau. Bien que les variations entre France et Espagne soient faibles sur les quatre indices culturels (distance hiérarchique, contrôle de l’incertitude, individualisme et masculinité), des différences importantes dans l’identification des partenaires sont apparues liées à des fonctionnements collectifs ou individuels culturellement marqués et engageant les phénomènes identitaires. Par exemple, la pratique qui consiste à donner la carte de visite d’un tiers est difficilement concevable en milieu français où elle reste d’une identité sociale individualisée ».

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , ,

L’expression de la condition et de l’hypothèse en français

Hypothèse en français

Les étudiants en français langue étrangère connaissent généralement l’emploi du si pour lequel on distingue trois cas :

1. Si + présent/passé composé + présent, futur ou impératif

Si tu as le temps, tu peux venir.

Si tu as le temps, tu viendras nous voir ?

Si tu as le temps, viens nous voir.

Si tu as fini, tu peux sortir.

2. Si + imparfait + conditionnel présent

S’il faisait beau demain, on pourrait aller pique-niquer.

3. Si + plus-que-parfait + conditionnel passé

Si tu étais venu, tu aurais pu rencontrer Mario. (mais tu n’es pas venu et c’est maintenant trop tard)

Mais il existe d’autres manières d’exprimer la condition et l’hypothèse, que les étudiants oublient souvent :

–       Au cas où + conditionnel (présent ou passé)

La principale difficulté, ici, pour les hispanophones/catalanophones est d’employer le conditionnel et non le subjonctif, comme ils ont tendance à le faire (influence de leur langue maternelle) :

Au cas où tu aurais perdu mon adresse, je te redonne mes coordonnées.

–       A condition que, pourvu que + subjonctif

Je veux bien te prêter ma voiture à condition que tu sois prudent.

La conjonction à condition que se transforme en à condition de si le sujet des verbes des deux propositions est le même :

Pierre fera ce travail à condition d’avoir le temps. (le sujet à « faire ce travail » et à « avoir le temps », c’est Pierre).

–       Le gérondif

On utilise aussi très souvent le gérondif :

En cherchant bien, tu la retrouveras, cette bague !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , , , ,

Reprise des cours de français en entreprise

 

Revoilà VOILÀ ! Reprises des classes  FLE

Après une pause estivale d’un mois (bien méritée car l’année dernière a été riche en nombre de cours assurés), nous reprenons nos cours de français en entreprise. Nous sommes heureux de pouvoir collaborer avec tous nos clients de l’année passée : Altamira, Roquette Laisa, Quimidroga, PAU Education, Bundó Display, RC2 Group, Soldata, Eugin et la Presidència de la Generalitat de Catalunya ; tous nous font de nouveau confiance pour les accompagner et les guider dans leurs formations en français. Nous en sommes très heureux et très fiers et nous espérons, comme nous le faisons depuis longtemps déjà, continuer à nous développer cette année encore.

Pour cela, nous comptons sur une solide équipe de professeurs qui ont tous quatre qualités communes : une formation universitaire en Français Langue Étrangère doublée d’une longue expérience de l’enseignement, un savoir-faire en phonétique corrective ainsi qu’une formation complémentaire dans un autre champ de la didactique.

Tous les quinze jours, nous continuerons à alimenter ce blog en vous proposant des posts qui, comme d’habitude, nous permettront d’aborder des points liés à l’interculturel ou à des aspects de la langue française peu connus ou mal maîtrisés par les hispanophones / catalanophones. Cette année, nous avons aussi de nombreux projets grâce auxquels nous espérons améliorer encore notre offre aux entreprises. Notre site internet devrait notamment évoluer. Nous vous tiendrons informés au long de l’année !

Bonne rentrée à tous !

Étiquettes: ,

Résiliation du contrat de travail en France : le préavis

En France, quand l’une des parties au contrat de travail dénonce à l’autre sa décision de le résilier, ce contrat de travail ne cesse pas brutalement : il continue d’être exécuté durant un certain délai : c’est le préavis. Sauf cas exceptionnels, le préavis doit être respecté par le salarié et l’employeur en cas de démission et en cas de licenciement.

Préavis FranceIl est cependant assez courant que l’employeur dispense le salarié d’effectuer le préavis. En cas de licenciement, l’employeur peut dispenser l’employé du préavis mais il doit lui payer une indemnité compensatrice de préavis égale au salaire qu’il aurait versé si le salarié avait travaillé pendant cette période. En cas de démission, toute dispense accordée par l’employeur est accompagnée de la perte de l’indemnité compensatrice de préavis.

La durée du préavis diffère selon qu’il s’agit d’une démission ou d’un licenciement. Dans ce dernier cas, elle peut aller jusqu’à deux mois (c’est fonction de l’ancienneté du salarié). En cas de démission, elle peut aller jusqu’à trois mois (tout dépend de la convention collective).

Durant la période du préavis, le contrat de travail continue d’être exécuté normalement : le salarié travaille moyennant une rémunération, mais à la différence près qu’il a droit à des heures d’absence pour rechercher un nouvel emploi (généralement deux heures par jour).

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

C’est tout pour cette année. Nous continuons à travailler au mois de juillet mais le blog prend ses vacances !

Bon été à tous !

Étiquettes: ,

Le h en français : prononciation

Mais à quoi sert donc le h en français ? On ne le prononce jamais ! La situation se complique quand on sait qu’il existe en français deux type de h : le h aspiré et le h muet.  Les Français semblent parfois bien tordus : pourquoi inventer deux variantes à un son qui n’existe pas ? C’est que, si le h ne se prononce pas, il a pourtant des conséquences sur l’élision et la liaison : un h aspiré les interdit alors qu’un h muet l’autorise :

Le hameau et Les hameaux (sans liaison)

L’heure et  Les heures (avec liaison)

Comment savoir si le h est aspiré ou muet ? En général, si le mot est importé et possède un son h articulé dans sa langue d’origine (les langues germaniques, l’anglais et les langues orientales notamment), le h sera conservé dans l’orthographe française, et sera aspiré (mais ne sera plus articulé, comme on vient de le voir). Mais de nombreux mots d’origine étrangère finissent, avec l’usage, par perdre leur h aspiré. C’est le cas par exemple de handicap, qui vient de l’expression anglaise hand in cap, signifiant « main dans le chapeau ». Beaucoup de francophones prononcent aujourd’hui :

L’handicapé et Les handicapés (avec liaison)

Il n’existe donc pas de truc infaillible pour savoir si le h à l’initiale est muet ou aspiré. La meilleure solution, en français langue étrangère, c’est de le mémoriser pour chaque mot !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , ,

Apprendre le français pour améliorer son anglais !

On le sait peu : au moins 40% du lexique anglais vient du français. Quand Guillaume le Conquérant envahit l’Angleterre en 1066, le français devient la langue de la cour, de l’administration et des élites ; il restera la langue officielle jusqu’au milieu du XVème siècle.

De « to pay » (payer) à « debt » (dette) en passant par « enterprise » (entreprise) et « entrepreneur » ou « money » (argent, de « monoie » puis « monnaie »), même dans le lexique économique et financier, l’influence du français sur l’anglais se fait sensible.

Français AnglaisLes Français croient même parfois emprunter un mot anglais alors que c’est un mot d’origine française ! C’est le cas de « bacon » ou de « tennis ». « Bacon » signifiait en ancien français « viande de porc » ; dans l’ancien jeu de paume (l’ancêtre du tennis), le serveur avait pour habitude d’annoncer son envoi en prononçant « Tenez ! », prononcé alors « tenets ». Les Anglais l’ont ensuite légèrement déformé pour dire finalement « tennis ».

On met souvent en concurrence l’anglais et le français alors qu’ils sont finalement plus proches qu’ils n’en ont l’air (phonétiquement ils sont, c’est vrai, à l’opposé l’un de l’autre). En somme, et ce n’est pas du tout une exagération : apprendre le français aide à améliorer son anglais !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , ,