La retraite en France

Le régime des retraites est basé, en France comme en Espagne, sur le principe de la répartition, les cotisations des actifs servant à payer les pensions versées aux retraités. La diminution du nombre d’actifs par retraité a conduit les pouvoirs publics à des réformes du régime des retraites : celles-ci se sont multipliées ces vingt dernières années. C’est pourquoi il est parfois difficile de savoir où on en est à l’heure actuelle.

Aujourd’hui, la dernière réforme a décidé de relever progressivement (sur six ans) l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans. De plus, l’âge de départ sans décote lorsque la durée de cotisation n’est pas atteinte passe de 65 à 67 ans. Pour les personnes nées après 1955, la durée de cotisation pour percevoir le taux plein a été rallongée : elle est maintenant de 41 ans et demie.

Le nouveau Président de la République, François Hollande a promis de revenir à la retraite à 60 ans pour les personnes exerçant des métiers pénibles : celles qui travaillent la nuit, celles qui portent des charges lourdes, etc. Nous verrons dans les prochains mois si le gouvernement adopte cette réforme.

De toute manière, d’autres réformes devraient se succéder : de nombreux économistes expliquent que le système des retraites ne pourra pas être financé à l’avenir si l’âge légal de départ et la durée de cotisation ne sont pas de nouveau allongés dans les prochaines années…

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , ,

Reprise des cours de français en entreprises

Comme chaque année, nos cours de français en entreprises reprennent début septembre. Dans un contexte économique particulièrement difficile, nous sommes heureux de pouvoir continuer à nous développer.

C’est que les entreprises espagnoles et catalanes cherchent à maintenir leur activité en augmentant leurs exportations, notamment vers la France : selon la note de conjoncture de la chambre de commerce de Barcelone, en 2011, celles-ci ont augmenté de 20 % en Catalogne et de 13,3 % en Espagne.  Au delà de la France, c’est aussi les pays voisins du sud qui sont visés ; ils représentent souvent de nouveaux marchés et sont majoritairement francophones : au Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie), la lingua franca reste le français. Maîtriser cette langue est donc capital pour le proche avenir de ces entreprises.

Il faut enfin rappeler qu’en 2011 la France a été le 4ème pays investisseur en Catalogne et en Espagne. Seuls les Pays‐Bas, le Luxembourg et la Suisse (ces deux derniers étant des pays francophones) ont dépassé la France comme principal investisseur en Catalogne.

Nous sommes heureux de compter Altamira parmi nos nouveaux clients ; Roquette Laisa, Quimidroga, PAU Education, le Consell Catalá de l’Esport, le Síndic de Greuges, le Departament de la Presidència de la Generalitat et Acc1ó nous font à nouveau confiance pour leurs cours de français. Que l’agence institutionnelle chargée de promouvoir les entreprises catalanes à l’international (Acc1ó) nous fasse confiance nous semble particulièrement significatif : nous y voyons un gage de notre sérieux et de notre compétence. Comme chaque année, nous ferons tout pour nous montrer à la hauteur des besoins de nos clients.

Bonne rentrée avec Voilà !

Étiquettes: ,