Voilangue

Signification de : ailleurs, par ailleurs, d’ailleurs

De nombreux apprenants en français confondent trois expressions qui se ressemblent beaucoup, car elles sont construites à partir du même mot : ailleurs ; ce sont « ailleurs », « par ailleurs » et « d’ailleurs ».
« Ailleurs » est un adverbe qui signifie « en un autre lieu », ce qui pourrait se traduire par :

Le restaurant où nous avons l’habitude d’aller était complet, nous sommes donc allés ailleurs.

« Par ailleurs » et « d’ailleurs » sont des connecteurs logiques. « En outre » ou « d’autre part » sont des synonymes de « par ailleurs ». Cette locution introduit un complément d’information à une affirmation.

L’inscription au club de ping-pong vous permet d’accéder à toutes les installations sportives. Par ailleurs, grâce à elle, vous bénéficierez d’une réduction dans le magasin de sport du quartier.

« D’ailleurs » vient renforcer l’affirmation donnée précédemment :

Il est vrai qu’il aime écrire. D’ailleurs, c’est assez normal puisqu’il vient d’une famille d’écrivains.

Le problème tient à ce que la nuance entre ces deux derniers mots n’est pas facile : parfois les deux sont possibles !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , , , , ,

La grève en France : 2. Exercice et droit

Depuis 1946, le droit de grève en France est le droit reconnu et garanti par la Constitution à tout salarié de cesser le travail pour manifester un désaccord ou revendiquer des améliorations d’ordre professionnel.

Pour être licite et pour que l’employé gréviste soit protégé, une grève doit remplir certaines conditions :

– le mouvement de grève doit être collectif : à partir de deux personnes dans une entreprise quand cette dernière est seule concernée, ou à partir d’une personne dans le cadre d’un mouvement dépassant la seule entreprise

– le salarié en grève doit cesser totalement le travail

– des revendications d’ordre professionnel doivent être posées, par exemple l’amélioration des conditions de travail ou du salaire.

Par ailleurs, dans la fonction publique, un préavis de grève précis doit être envoyé 5 jours francs (hors fêtes et week-end) auparavant aux autorités hiérarchiques. Il en va de même dans les services publics et cela qu’ils soient assurés par des entreprises tant publiques que privées (les transports urbains par exemple). Aucun préavis n’est requis pour les autres entreprises du privé.

En matière de nombre annuel de jours de grève, on pense généralement que la France détient la palme européenne : si elle se situe en effet en deuxième position, elle n’est cependant pas la première : le pays où on fait le plus la grève est pour le moins inattendu : c’est le Danemark ! L’Espagne, elle, est tout de même cinquième !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,