La consommation d’alcool sur les lieux de travail

Il y a eu une époque, en France, où les gens buvaient presque systématiquement de l’alcool durant les repas. Le travail n’y faisait pas exception. Pour la pause déjeuner, le vin (tradition vinicole oblige !) était donc généralement de mise.

Aujourd’hui, les choses ont bien changé et les Français accompagnent moins leurs plats de boissons alcoolisées. Si bière et vin continuent d’être proposés dans les restaurants d’entreprise, il est plutôt rare d’en consommer. Y boire un quart de rouge ne vous fera pas une réputation d’alcoolique mais ne sera certainement pas perçu de la même façon que si vous prenez un verre ou partagez une bouteille d’un bon bordeaux durant un repas d’affaires, où étrangement le vin continue d’être obligatoire.

A l’occasion du départ d’un salarié ou d’un fête de fin d’année, il est également d’usage d’organiser un « pot » dans les locaux de l’entreprise ; on y boit généralement un verre ou deux de boisson alcoolisée (le Code du travail dispose qu’aucune boisson alcoolisée autre que le vin, la bière, le cidre et le poiré n’est autorisé sur le lieu de travail) même si de plus en plus de personnes se contentent d’un jus de fruit ou d’un soda.

La consommation d’alcool durant la journée de travail est donc très réduite voire nulle (sauf repas d’affaires ou « « pot »).

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Étiquettes: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.