Vie professionnelle et vie privée en France

En France, on évite généralement de mélanger vie professionnelle et vie privée: ce sont souvent deux mondes très cloisonnés et vous connaitrez peu la vie privée d’un collègue. Voir ses collaborateurs en dehors du travail n’est pas une habitude: on ne dîne pas ensemble, on ne sort pas ensemble, et on part encore moins en vacances ensemble! Tout au plus les Français peuvent-ils prendre un verre à la sortie du bureau, mais c’est très peu fréquent: sitôt le travail terminé, chacun n’a qu’une idée en tête: rentrer chez lui!

De même, un conjoint ne connaît donc pas, en principe, les collègues de travail de l’autre –et de toute manière, ça ne l’intéresse pas ! C’est d’ailleurs l’occasion de lever un malentendu récurrent pour les hispanophones : le mot «collègue», en français, désigne seulement la personne avec qui vous travaillez et non un ami. Cela n’empêche évidemment pas qu’un collègue devienne un ami (même si c’est finalement assez rare), mais l’un ne suppose pas l’autre.

Si vous voulez lier amitié avec un collègue français, cela demandera du temps. En l’invitant trop vite à dîner chez vous, vous risquez de le mettre mal à l’aise : il ne saura pas comment refuser une invitation, qui pour être gentille, n’en est pas moins envahissante à ses yeux.

Vous trouverez peut-être distants les Français avec qui vous travaillez mais ne le prenez donc pas personnellement: c’est leur manière de faire !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: ,

Cours de français en entreprises avec VOILÀ : une autre manière d’étudier

Comment améliorer son français? En suivant des cours, bien sûr, mais il existe tant d’académies, tant d’écoles, de centres de langues qu’il est souvent difficile de s’y retrouver… Les classes sont indispensables mais participer à un projet peut être un complément utile et gratifiant.

Que faut-il entendre par « projet » ? À VOILÀ, tous nos étudiants peuvent par exemple participer à l’élaboration de clips vidéo publiés sur notre blog du Monde Fictif. Le choix des sujets, les réunions bimensuelles, l’écriture du texte, le travail phonétique et l’enregistrement des voix, le montage, absolument tout se décide et se fait en français!. Les résultats sont à chaque fois impressionnants: chacun s’améliore dans toutes les compétences (compréhensions orale et écrite, expressions orale et écrite) sans presque s’en rendre compte et surtout en s’amusant.

Et toujours, au bout: la réalisation d’un produit, le reportage vidéo, que d’autres pourront voir (et commenter) via le blog.

Aujourd’hui, l’équipe du Monde Fictif a décidé, après trois ans d’existence, de lancer son concours de reportages vidéo en français; ce concours est ouvert à tous les apprenants en Français Langue Étrangère, sans condition d’âge ni de nationalité. Vous pouvez nous envoyer vos vidéos à partir du 15 mars et jusqu’au 1er juin 2010. Le règlement est très simple: vous le retrouverez sur notre blog.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre comme cela !

Étiquettes: , ,

La ponctualité en France

La situation géographique de la France en Europe a beaucoup de conséquences sur ses pratiques culturelles. À mi-distance entre l’Europe du Nord et les pays méditerranéens, les habitudes des Français tiennent souvent un peu des deux.

Le chapitre de la ponctualité n’y déroge pas. Bien que certains dictons semblent souligner leur obsession de la ponctualité: «Avant l’heure, ce n’est pas l’heure ; après l’heure, ce n’est plus l’heure», «La ponctualité est la politesse des rois», les Français ne brillent pas toujours par leur exactitude. Les réunions de travail ne commencent donc presque jamais à l’heure prévue, sans pour autant qu’on puisse se permettre un «véritable» retard, la conception du temps n’étant pas, en France, aussi extensible que dans les pays latins. Il s’agit donc de connaître exactement la marge communément admise et acceptée. Ce n’est pas facile.

Un bon exemple est celui de l’invitation à déjeuner. Imaginons que vous êtes invité chez un collègue, qui vous précise de venir vers 12h30: à quelle heure arriverez-vous? 12h30? Alors vous serez en avance et votre collègue risque de dire, avant de vous ouvrir la porte: «Pourquoi arrive-t-il si tôt? » 13h? Alors là vous êtes en retard et votre collègue se dit cette fois: «Mais qu’est-ce qu’il fait? » L’heure idéale de votre arrivée se situe vers 12h45: ni trop tôt, ni trop tard…

Il est tout de même des occasions où arriver pile à l’heure est recommandé: par exemple pour un entretien d’embauche ou une réunion commerciale (surtout si vous êtes vendeur).

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Étiquettes: , ,